Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Force Ouvrière de l' E.P.S.M. Val de Lys - Artois

• Manif des personnels de santé devant l'hôpital de Bapaume : « Pour le symbole »

27 Janvier 2010 , Rédigé par G. Bavay Publié dans #Infirmiers : Ordre...

mercredi 27.01.2010, 05:02 - La Voix du Nord

 

 

Petite, mais costaude, la manifestation des personnels de santé contre la création d'un ordre infirmier.

bapaume manif contre l'ordre

L'EPSM Val de Lys-Artois était représenté par son secrétaire et des membres du bureau
|  PROTESTATIONS |

Feu de pneus et de palettes, hurlements de sirène... Ils n'étaient peut-être pas bien nombreux, ...

les manifestants, hier après-midi, devant l'hôpital de Bapaume, mais ils ne passaient pas inaperçus ! Mobilisés par FO Santé dans le cadre d'un mouvement national et intersyndical, ils venaient d'Arras, Lens, Hénin-Beaumont, Saint-Venant... Le but était de protester contre la création d'un ordre infirmier et de soutenir les permanenciers du SAMU, en grève depuis fin décembre. Mais tout cela, devant le centre hospitalier de Bapaume : « Pour le symbole ». L'avenir de cet établissement de proximité, confronté à de graves difficultés financières, se discutera ces jours-ci à l'agence régionale de santé. « Le projet médical qui va être présenté à l'ARS a été élaboré sans aucune concertation avec les personnels, pestent les Bapalmois. Notre directeur, M. Makowiac, a lâché quelques informations lors de la cérémonie des voeux municipaux. Apparemment, l'hôpital de Bapaume est appelé à devenir un grand centre de gériatrie et de psychiatrie. Que fait-on, dans ce cas-là, des soins de proximité dont la population a besoin ? » Les personnels bapalmois regrettent aussi que la cérémonie des voeux ait été supprimée dans leur hôpital, cette année : « On ne réclamait pas du champagne et des petits fours. Juste des infos et de la concertation... » Ces préoccupations locales ne les ont pas empêché de s'associer aux protestations - nationales cette fois - contre la création d'un ordre infirmier (un peu sur le modèle de l'ordre des médecins). Organisées il y a un peu plus d'un an, les élections des représentants à cet ordre avaient fait un véritable four puisque la participation des infirmiers et infirmières avait plafonné à... 15 %. « Il y a une cotisation obligatoire de 75 E. Multipliée par le nombre d'infirmiers, soit 50 000, cela donne un budget de 40 ME pour ce nouvel ordre qui ne sera rien d'autre, en fait, qu'une chambre disciplinaire. Or, 40 ME, c'est l'équivalent de mille postes d'infirmières ! On est dans le grand n'importe quoi... » •

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article