Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Force Ouvrière de l' E.P.S.M. Val de Lys - Artois

Grande Conférence Sociale

12 Juillet 2012 , Rédigé par E.Pruvot

Conf-sociale-banniere.jpg

 

Site de la Grande Conférence Sociale ICI

 

Ce que FORCE OUVRIERE relève du discours de clôture d’une manière générale sur les points les plus importants :

 

_ Le Premier ministre a annoncé la création d’un conseil ou d’un commissariat du dialogue social et de la prospective, écho à notre demande persistante de remettre en place le Commissariat au plan pour retrouver un lieu transversal de débat à froid ;

_ Le Premier ministre a proposé, s’agissant de l’emploi, une nouvelle démarche pour la sécurisation de l’emploi en exprimant que « la négociation »

compétitivité/emploi, mal engagée n’est plus à l’ordre du jour et indiquait que l’acte2 de la négociation sur le marché du travail « ce n’est pas non plus mon état d’esprit ».

 

Pour FORCE OUVRIERE qui martèle depuis des mois de façon constante et permanente son opposition sur ces deux points, l’expression du Premier ministre sur ces deux sujets rejoint notre analyse.

 

FORCE OUVRIERE a été entendu sur des points, plus précis, suivants :

  • · Bilan en 2013 sur la représentativité, point sur le lequel nous avons réaffirmé nos positions ;
  • · Pas de colégislation ou de confusion entre contrat et loi mais obligation de consultations sur projets ou propositions de loi ;
  • · Diverses pistes en matière d’emploi et de précarité, le Premier Ministre marquant son opposition à la logique des accords compétitivité emploi ou à celle d’une globalisation marché du travail ;
  • · Primauté aux salaires, renégociation des minima conventionnels de branches ;
  • · Arrêt de la RGPP et évaluation de la situation du service public au 25 septembre ;
  • · Recréation de l’équivalent d’un Commissariat au plan ;
  • · Mise en œuvre d’une stratégie industrielle.

 

Bien entendu il conviendra d’être plus que vigilant pour la suite.

 

En matière de Constitution, sous réserve des discussions à venir (il faut toujours être prudent, voir méfiant !) il s’agirait de préciser l’obligation de consultation en cas de projet ou proposition de loi sans que le contrat s’impose au Parlement (pas de colégislation ou de corporatisme politique), contrairement à ce que souhaiteraient la CFDT et le Medef.

 

S’agissant de la protection sociale collective, une discussion va s’engager sur son financement. Nous réaffirmerons nos positions, notre attachement à la cotisation et notre opposition à la TVA et à l’utilisation de la CSG (qui pèse essentiellement sur les salaires) pour faire un choc de compétitivité.

Sur les retraites, l’an prochain, le débat sera conflictuel, là encore nous avons réaffirmé et réaffirmerons nos positions. Nous notons pour le moment que le gouvernement réaffirme  l’attachement à la répartition.

 

A la fin de ces deux jours, il s’agit plus, pour le gouvernement, d’orientations que de décisions.

 

Nous avons aussi noté des contradictions. Par exemple, c’est bien d’annoncer la fin de la RGPP et son évaluation mais il conviendrait de tout geler en matière d’effectif d’ici là.

 

Par ailleurs, l’intervention de l’Etat nécessite des moyens et le contexte budgétaire apparait volontairement contraint.

 

De fait, un thème n’était pas l’ordre du jour : la situation internationale et européenne.

 

En particulier le pacte budgétaire d’austérité perdure avec toutes ses applications en matière d’austérité et de récession.

 

Une circulaire plus détaillée relatant les travaux, débats et positions de FORCE OUVRIERE par table ronde thématique suivra très prochainement.

 

Amitiés syndicalistes.

 

Jean-Claude MAILLY

Secrétaire Général

 

 

1332_logo_fo_01.jpg

 

Discours du Premier Ministre :

Voir le Fichier : Discours_du_Premier_Ministre.pdf

 

 

Programme de la Conférence Sociale des 10 et 11 juillet 2012

Lundi 9 juillet

10h30 Accueil des participants

 

11h15 - 12h15 Ouverture de la grande conférence sociale par M. François Hollande, Président de la République

 

12h30 - 14h00 Buffet déjeunatoire

 

14h00 - 18h00 Tables rondes thématiques (non ouvertes à la presse)

 

  • Développer l’emploi, et en priorité l’emploi des jeunes, animée par M. Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.
  • Développer les compétences et la formation tout au long de la vie, animée par M. Repentin, ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage.
  • Assurer des systèmes de rémunérations justes et efficaces, animée par M. Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances et M. Hamon, ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire.
  • Atteindre l’égalité professionnelle et améliorer la qualité de vie au travail, animée par Mme Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement.
  • Réunir les conditions du redressement productif, animée par M. Montebourg, ministre du Redressement productif.
  • Assurer l’avenir des retraites et de notre protection sociale, animée par Mme Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé.
  • Moderniser l’action publique avec ses agents, animée par Mme Lebranchu, ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique.

18h30 - 19h00 Point presse informel de M. Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

 

Mardi 10 juillet

A partir de 8h15 Accueil des participants et de la presse

 

09h00 - 13h00 Tables rondes thématiques (suite) (non ouvertes à la presse)

 

13h00 - 15h30 Buffet déjeunatoire

 

15h30 - 16h30 Synthèse des ateliers par les facilitateurs

 

16h30 - 17h30 Clôture par M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre

 

17h30 Fin de la Grande conférence

 

17h45 - 18h15 Point presse informel de M. Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article